Rechercher
  • Chloé Dépré

R4, le début de l'hivernage

L’astrolabe dessert la base 5 fois par an depuis Hobart en Tasmanie. Les rotations sont numérotées de R0 (comme rotation zéro) à R4. Sur chaque rotation le bateau reste quelques jours sur place. Ensuite il repart faire le plein de carburant, déposer les passagers, vides des déchets et tous les conteneurs renvoyés. Il recharge, récupère les prochains passagers et refais le trajet en sens inverse quelques jours plus tard. Ce trajet dure 4 à 5 jours suivant les conditions météos et les conditions de glace. Sur R0 nous n’étions que 3 hivernants de la 69ème mission, le reste des personnes étaient des campagnards techniques ou scientifiques. Nous étions moins nombreux que sur les autres rotations puisque nous sommes passés à Macquarie déposer des Australiens avant de reprendre la route (une dizaine de mémoire, la capacité de l’Astrolabe est de trente à quarante passagers).

L'astrolabe se fraye un chemin dans le pack

R0 c’est le premier passage du bateau après 8 mois coupé du monde, sans contact physique avec l’extérieur. Je pense savoir ce que l’on ressent à ce moment-là. On est comme chez soi et les futurs locataires arrivent pour reprendre la place de façon attendue mais un peu forcée. Ça brise les habitudes que les gens se sont forgées, tout le monde se connait et cette arrivée peut être prise comme une intrusion. Pourtant, la plupart sont contents de repartir, pour retrouver la famille, copain ou copine, amis, les arbres et la verdure, la chaleur,… mais ceci n’empêchera pas pour beaucoup d’avoir envie d’y retourner. Les premiers jours après notre arrivé sont particuliers. On ne comprend pas toutes les blagues et références issues de ces longs mois d’hiver, les affinités sont bien marquées et on se sent parfois de trop. Et puis on trouve vite ça petite place dans ce groupe qu’on est venu perturber, ça ne dure qu’un mois puisque la plupart des changements ont lieu sur la rotation suivante mais on s’y fait très vite. Tellement vite qu’à l’arrivée des co-hivernants on a presque l’impression que ceux avec qui on resterait bien sont ceux qui vont partir.

L'arrivée de l'Astrolabe à R1

R1 c’est le grand départ, la plupart des hivernants de la mission sortante partent. C’est un moment charnière, le moment des passations pour donner les consignes au suivant afin qu’il prenne la place pour l’année qui vient.

R2 encore quelques départ, mais on a surtout des gens qui viennent soit le temps de la rotation ou pour quelques semaines. Pour la communication, la logistique, la technique…

R3, le pré-hivernage. Il reste encore quelques scientifiques mais surtout les derniers techniques, un peu comme entre R0 et R1 mais ce coup-ci c’est nous qui restons. A ce moment on parle beaucoup du début de l’hivernage et on est impatient de voir le dernier bateau partir. Cela peut paraître désagréable pour ceux qui partent si vous lisez ça. Mais la plupart sont content de repartir ou comprennent ce moment. Et de toute façon, on apprécie qu’ils soient là, et c’est plutôt sur le ton de la rigolade qu’on leur dit qu’on est impatient qu’ils partent.

R4, ça y est ! C’est le grand départ. Celui où on se retrouve seul et où on n’a plus aucune possibilité de quitter le continent pour les 8 prochains mois. Les jours qui précèdent sont spéciaux. Tous les campagnards se préparent à partir. Certains véhicules sont rangés, le dortoir d’été vidé, les derniers colis sont prêts à partir. Les jours défilent à une vitesse folle.

La météo était mauvaise pendant les jours de présence du bateau. De peur d’être coincé par la météo, la glace et le vent cette rotation est souvent un peu précipitée. Cette année ne déroge pas à la règle, dès la première journée de météo favorable l’équipe logistique met le paquet pour tout finir ce vendredi 22 février. Les partants montent sur le bateau le matin vers 11h via le petit hors-bord après avoir annoncé la veille que le départ aurait lieu rapidement (dès que possible). Pendant ce temps l’hélico tourne sans arrêt pour finir les transferts. En milieu d’après-midi l’équipe restante annonce finir le rangement des derniers racks, véhicules et bateaux avant le repas du soir. Ils sont remontés après avoir fini, mangent avec nous un derniers repas on boit un dernier verre ensemble et ils partent vers 21h. Ce moment est très particulier. Tiraillé entre deux sentiments : l’excitation et la peur. Enfin…, enfin le début de l’hivernage. Ce moment où on s’installe comme chez nous, prenons nos petites habitudes et commençons à réfléchir à ce qu’on va faire ensemble. De l’autre côté la peur ou l’angoisse, plus le choix de reculer ou de revenir en arrière pour les 8 prochains mois.

Les fumigènes étaient prêts pour dire au revoir aux passagers de R4

Pour ce beau départ nous avons tout prévu, une fusée de détresse et des torches éclairantes pour leurs souhaiter un bon retour et les remercier pour cette belle campagne d’été. C'est un sentiment particulier de voir partir ce bateau qui a rodé notre été. On est tous là, dehors à le regarder s’éloigner doucement. En remontant je suis directement passé envoyer un mail à Chloé pour la prévenir du départ. J’ai profité des derniers messages radios habituels, des messages pour nous souhaiter un bel hivernage et l’occasion de sortir quelques dernières conneries. Avant que le bateau ne soit trop loin et qu’on ne le reçoive plus par radio. Je suis ensuite remonté rejoindre tout le monde au séjour pour boire un verre. C’est un peu l’estomac noué que je suis allé me coucher. Mais dès le lendemain matin on se remet dans l’ambiance. Comme tous les jours je descends à Biomar pour préparer et faire ma journée. Les oiseaux sont toujours aussi géniaux (et vomissent toujours autant pour les damiers et pétrels), le paysage toujours aussi fascinant, le froid mord de plus en plus. Rapidement on s’habitue à ce nouveau rythme. Petit à petit on s’installera à notre sauce pour les prochains mois. En novembre ça sera notre tour de voir arriver de nouvelles personnes s’introduire dans notre quotidien pour la campagne ou pour nous remplacer.

Maintenant place au réaménagement du séjour bien trop grand pour nous. Et aussi le moment de mettre en place tous les projets d’hivernage (mid-winter, logo de mission, émissions skua-rock, soirées ciné,…).

La suite bientôt avec le retour des empereurs et le début de l’hiver. La nuit est de retour et bien marquée (20h30 – 5h) et les températures baissent tout doucement. A bientôt !

Avec :

En partenariat avec :

Liens :

  • w-facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now