Rechercher
  • 66° Sud

Séminaire à l'institut polaire

Cette semaine je retrouve toutes les personnes avec qui je vais vivre pendant un an cette expérience hors du commun. L'occasion de mettre des têtes sur les personnes avec qui j'échange déjà depuis un moment et de rencontrer celles restantes. Ce sera surtout l'occasion pour l'IPEV (Institut Paul Emile-Victor), notre employeur, de nous présenter : les particularités des territoires Sub-Antarctique et Antarctique, le rôle de l'IPEV, la législation, la médecine, la logistique, la sécurité et bien d'autres aspects pour nous préparer pour ce départ plus ou moins proche.


Village vacances où nous sommes logés.


Pour commencer le séminaire nous nous rassemblons dans la grande salle de conférence dans laquelle nous passerons une bonne partie de la semaine. Le directeur et son équipe se présentent, l'ambiance devient studieuse. Tous silencieux, nous attendons avec impatience le début de ce séminaire qui représente le début de l'aventure. Après un petit discours nous avons le droit à la présentation des membres de l'équipe et de leurs conseils "pleins d'attention":

"- Je suis votre informaticien et je vais vous apprendre à vous passer d'internet"
"- Je suis la chargée de communication, je serai là pour vous interdire d'utiliser votre adresse mail personnelle en utilisant celle de l'IPEV"
"- Je suis le responsable du chauffage sur base, je vais vous apprendre à vivre dans des bâtiments mal chauffés"

Toute occasion est bonne pour glisser une pointe d'humour.


Chaque matin nous assitons à un exposé scientifique, d'abord l'astronomie à Concordia puis le suivi des oiseaux plongeurs sur les terres australes et pour finir un exposé de glaciologie. Le mardi après-midi nous avons droit à une visite spéciale d'Océanopolis, qui est partenaire avec l'IPEV. L'occasion de voir quelques espèces que certains croiseront (manchot papou, manchot royal, et bien d'autres).



Chaque soir on se retrouve dans un super restaurant au bord du vieux port du Conquet, le moment de recharger les batteries après des journées chargées en présentations (c'est un peu comme un retour à l'école). L'équipe est constituée de personnes aux horizons bien différents: du premier "gros voyage" au troisième hivernage ; cette mission promet d'être très intéressante et je l'espère une expérience inoubliable !

L'ambiance est particulière, ici les conversations tournent toutes autour des terres australes et antarctiques française. L'excitation règne, on se projette dans le futur, on se lance des idées et on rêve déjà de ce qu'il se passera là-bas en voyant les photos et vidéos. Ici tout le monde se comprend, le vocabulaire spécifique n'a pas de secret: MarDuf, Ker, Ams, OP 1, DDU, R0, Dista, resnat...

Toute l'équipe de la mission 69, Photo IPEV : Lucie MAIGNAN


Vous avez été plusieurs à m'avoir demandé comment on s'habille pour vivre en Antarctique alors j'en ai profité pour prendre une petite photo avec la combinaison d'hiver que j'aurai sur le bateau début novembre :



Avec :

En partenariat avec :

Liens :

  • w-facebook
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now